Urgentiste - Définition et quand le consulter

De la coupure à l’entorse, en passant par les accidents de la circulation ou les infarctus, le médecin urgentiste intervient en cas d’urgence à différentes échelles de gravité. Quels sont les domaines d’intervention de l’urgentiste ? Quand faut-il aller le consulter ? Le point sur ce métier de vocation. 

Pour quelles pathologies le médecin urgentiste intervient-il ? 

Ce professionnel des interventions dites « d’urgence » intervient pour tout problème portant atteinte à la santé et la vie du patient. Selon le degré d’urgence, il peut être amené à agir afin de restaurer ou même stabiliser les fonctions vitales du blessé ou du malade. 

Le médecin urgentiste est extrêmement polyvalent :

  • Il reçoit tous types de patients pour toutes sortes de pathologies (coupures, crises cardiaques, chutes, entorses, accidents de la route, brûlures, blessures diverses, ecchymoses, etc.).
  • Il établit un diagnostic le plus rapidement possible.
  • Il oriente les patients vers les bons services en fonctions de leurs pathologies.
  • Il assure un rôle de pédagogie auprès des patients et de leurs proches. 

Chaque jour, l’urgentiste doit faire preuve de capacités de réaction et de décision très élevées. 

Quand faut-il aller consulter un urgentiste ? 

Il y a différents cas qui peuvent conduire un patient à se rendre aux urgences ou à contacter un urgentiste, voici les exemples les plus courants :

  • En cas de traumatisme : de la petite foulure à la fracture, c’est au patient ou à son médecin généraliste d’évaluer l’ampleur du problème avant de consulter un urgentiste. Il convient de se rendre aux urgences s’il y a eu un craquement, un hématome ou si le patient n’est pas capable de marcher ou de se servir du membre blessé.
  • En cas de douleur thoracique : une gêne, une douleur ou encore un poids à la poitrine doit être rapidement analysé. Les patients ressentant une douleur écrasante au côté gauche, à l’épaule ou au cou, doivent se rendre aux urgences le plus vite possible ou contacter le SAMU en composant le 15 (numéro gratuit).
  • En cas de brûlure : il y a différents degrés de brûlures des légères (1er degré)  et des très graves (3ème degré). Dans tous les cas, elles sont à considérer avec attention.
  • En cas de symptômes d’AVC : en cas de paralysie et/ou de troubles du langage et/ou déficit de sensibilité d’un ou plusieurs membres, il faut être pris en charge par un urgentiste au plus vite, en passant par le 15.
  • En cas de douleurs abdominales intenses : ce type de douleur peut laisser présager de nombreuses pathologies pouvant aller jusqu’à l’anévrisme ou l’occlusion intestinale. Il faut donc établir un diagnostic, notamment si elles sont violentes, à répétition et si le patient fait un malaise.
  • En cas de doute avant de vous rendre aux urgences il est utile de consulter son médecin traitant.

Comment exerce le médecin urgentiste ?

Le médecin urgentiste peut travailler pour le service des urgences d’un hôpital, mais également au SAMU (service d’aide médicale d’urgence), au SMUR (service mobile d’urgence et de réanimation) ou au sein d’un établissement privé comme SOS médecins, par exemple.  

L’urgentiste peut également être amené à se déplacer avec un véhicule spécialement équipé, afin de porter secours à des personnes blessées ou malades. Une fois sur place, il dispense les premiers soins et conduit ensuite le patient vers l’hôpital le plus proche, mais aussi le plus adapté à la pathologie identifiée. 

Un urgentiste peut, en outre, intervenir par téléphone : il répond alors aux appels des personnes qui ont composé le 15. Grâce à son expertise, il prodigue les conseils d’urgence au patient en attendant l’arrivée des secours. 

Comment devenir urgentiste ? 

Devenir médecin urgentiste nécessite un parcours long et des connaissances pointues. Après un baccalauréat scientifique, l’étudiant suit 11 années d’études de médecine. 

La P.A.C.E.S. (première année commune aux études de santé) se termine par un concours sélectif. Les 4ème, 5ème et 6ème années sont consacrées à l’acquisition d'une formation médicale complète mêlant enseignements à la faculté et stages dans différents services hospitaliers. 

En fin de 6ème année, les résultats aux épreuves classantes nationales (E.C.N.) conditionnent le choix de la spécialité et de la région où effectuer son D.E.S. (Diplôme d’études spécialisées), sur une période de 3 ans.

L’urgentiste, au-delà de son cursus, doit disposer de fortes qualités d’écoute et de grandes capacités d’adaptation. Il doit être réactif, organisé et psychologiquement résistant. Il doit, par ailleurs, être empathique et savoir travailler en équipe. 

Voir les annonces médicales pour Urgentiste

Candidat à des remplacements ?

Inscrivez-vous gratuitement dès aujourd'hui et recevez automatiquement des propositions de remplacements.

Créer mon profil Candidat