Néphrologue - Définition et quand le consulter

La néphrologie est une discipline médicale qui permet d’assurer la prévention et d’établir le diagnostic des maladies rénales. Infections urinaires à répétition, coliques néphrétiques ou encore présence de sang dans les urines, le néphrologue prend en charge une diversité de symptômes potentiels. Que soigne-t-il exactement et quand faut-il aller consulter ? Comment se passe la consultation ? Le point sur cette spécialité médicale. 

Quelles sont les pathologies prises en charge par le néphrologue ?

Le corps humain possède deux reins. Les reins jouent un rôle primordial puisqu’ils filtrent chaque jour 200 litres de plasma sanguin. Ils permettent de conduire les toxines et les déchets métaboliques dans l’urine, puis ils restituent au sang les substances utiles au bon fonctionnement de l’organisme.

Le champ d’action du néphrologue est très vaste. Il peut prendre en charge un grand nombre d’affections, telles que :

  • l’insuffisance rénale aiguë ou chronique ;
  • la colique néphrétique ;
  • la protéinurie (présence de protéines dans les urines) ;
  • l’hématurie (présence de sang dans les urines) ;
  • le syndrome néphrotique ;
  • la glomérulonéphrite (inflammation d’une partie du rein) ;
  • les infections urinaires à répétition ;
  • les maladies auto-immunes (la maladie de Berger, par exemple) ;
  • etc.

Le néphrologue assure également le suivi des patients dialysés et prend en charge ceux qui ont bénéficié d’une greffe rénale.

Quand consulter un néphrologue ?

Le rôle des reins dans l'organisme est essentiel, toute pathologie les affectant peut donc avoir de graves conséquences. Les symptômes sont variés et les facteurs à risques doivent être considérés avec une attention particulière. 

Pour que la consultation chez le néphrologue soit prise en charge par la Sécurité Sociale, il convient de respecter le parcours de soins. C’est donc le médecin généraliste, qui, après avoir procédé à un examen méticuleux de son patient et demandé divers examens complémentaires, va juger nécessaire de l’orienter chez le spécialiste.

Voici la liste des symptômes fréquemment évoqués :

  • l’oligurie (production anormalement basse d'urines par l'organisme) ;
  • la polyurie (urines abondantes), anurie (diminution du volume urinaire à moins de 100 ml par 24 heures chez l'adulte) ;
  • l’hématurie (sang dans les urines) ;
  • les douleurs : coliques néphrétiques, douleurs lombaires, etc. ;
  • les infections urinaires à répétition.

Il existe différents facteurs susceptibles d’augmenter le risque de développer une pathologie rénale :

  • le diabète ;
  • l’hypertension artérielle ;
  • le tabagisme ;
  • l’obésité ;
  • les antécédents personnels et familiaux.

Que fait le néphrologue et comment exerce-t-il ?

Le néphrologue pratique son activité à l’hôpital ou en clinique. Il se charge de l’aspect médical, mais pas chirurgical. En effet, c’est l’urologue qui réalise les interventions chirurgicales sur les reins et les voies urinaires.

La consultation se déroule en plusieurs étapes : 

  • le néphrologue interroge son patient sur ses antécédents personnels et familiaux ;
  • il effectue un examen clinique ;
  • le bilan complémentaire débute en général par une analyse biologique et la fonction rénale (mesure de la créatine et estimation du débit de filtration glomérulaire) et par une analyse d’urine
  • si nécessaire, il peut pratiquer ou prescrire d’autres examens complémentaires comme une échographie des reins et des voies urinaires,  un scanner, une scintigraphie rénale, une biopsie rénale, une angiographie, etc.

Le spécialiste en néphrologie prescrit également des traitements médicamenteux et propose des conseils d’ordre alimentaire pour garantir une meilleure santé.

Comment devenir néphrologue ? 

Pour devenir néphrologue, il faut suivre un cursus médical permettant d’obtenir le Diplôme d'Études Spécialisées (D.E.S.) en néphrologie.

Voici les étapes à suivre pour exercer :

  • Après son baccalauréat scientifique, l’étudiant suit les 6 premières années d’études de médecine à la faculté.
  • À la fin de la 6ème année, il passe les épreuves classantes nationales (E.C.N.) pour accéder à l’internat.
  • En fonction du classement obtenu, il choisit sa spécialité et le lieu d’exercice.
  • L’internat en néphrologie dure 4 ans et se termine par l’obtention du D.E.S. de néphrologie.
  • Enfin, le néphrologue soutient une thèse de recherche qui lui permet d’obtenir le titre de Docteur en médecine et lui donne le droit d’exercer.

     

Voir les annonces médicales pour Néphrologue

Candidat à des remplacements ?

Inscrivez-vous gratuitement dès aujourd'hui et recevez automatiquement des propositions de remplacements.

Créer mon profil Candidat