Gynécologue - Définition et quand le consulter

Spécialiste de l’appareil génital féminin, le gynécologue assure le suivi intime des femmes tout au long de leur vie. Premières règles, contraception, grossesse, ménopause, toutes ces étapes nécessitent une prise en charge particulière. Quand faut-il consulter un gynécologue ? Quelles pathologies peut-il prendre en charge ? Zoom sur ce spécialiste de la santé féminine.

Quelles pathologies le gynécologue prend-il en charge ?

La gynécologie est l’étude du fonctionnement et des affections de l’appareil reproducteur féminin. Le gynécologue peut donc prendre en charge les pathologies liées aux seins, à l’utérus, aux trompes, aux ovaires, au vagin et à la vulve.

Les motifs de consultation les plus courants sont :

  • la mise en place et le suivi de la contraception ;
  • les problèmes de règles (douleurs, règles trop abondantes, etc.) ;
  • les pertes anormales ;
  • les affections de la vulve et du vagin (mycoses, herpès, condylomes, etc.) ;
  • le suivi gynécologique de routine ;
  • le frottis périodique ;
  • les douleurs ou lésions mammaires ;
  • le prolapsus (aussi appelé descente d’organes) ;
  • l’infertilité ;
  • l’endométriose ;
  • les I.S.T. (Infections Sexuellement Transmissibles) ;
  • la grossesse ;
  • le suivi post accouchement ;
  • Les cancers gynécologiques. 

Le gynécologue qui suit une grossesse du début à la fin est un obstétricien. Il réalise les échographies nécessaires tout au long de la grossesse afin de s’assurer que le fœtus ne présente pas de malformation et grandit correctement. Il est présent le jour de l’accouchement par voie basse, mais également en cas de césarienne.

C’est lui aussi qui prend en charge les femmes lors d’une demande d’I.V.G. (Interruption Volontaire de Grossesse).

Par ailleurs, le médecin gynécologue assure le suivi de ses patientes, notamment en ce qui concerne le dépistage du cancer du col de l’utérus via le frottis et le dépistage du cancer du sein, grâce à la mammographie.

Quand faut-il aller voir un gynécologue ?

Généralement, la première consultation en gynécologie a lieu en vue de la prescription d’un contraceptif. Le gynécologue fait alors le point sur la régularité des règles, les éventuelles douleurs, l’activité sexuelle et évoque les différents types de contraception possibles (pilule, stérilet, implant, etc.).

La consultation chez le gynécologue est libre, vous n’êtes pas obligée de passer par votre médecin généraliste pour pouvoir vous faire rembourser. Il est conseillé de prendre rendez-vous en cas de symptômes tels que :

  • saignements en dehors des règles ;
  • grosseur au sein ;
  • démangeaisons ;
  • pertes anormales ;
  • difficultés à concevoir un enfant ;
  • début de grossesse ;
  • ménopause ;
  • etc.

Il est, par ailleurs, recommandé de rendre visite à votre gynécologue au moins tous les 3 ans  après 25 ans pour vous assurer que tout va bien et effectuer les examens de dépistage.

Quelles études faut-il faire pour devenir gynécologue ?

Après 6 années d’études en faculté de médecine, les étudiants passent les E.C.N. (Épreuves Classantes Nationales) et peuvent choisir leur spécialité en fonction de leur classement.

Les futurs gynécologues s’engagent alors dans 5 ans d’internat à l’issue desquels ils peuvent obtenir leur D.E.S. (Diplôme d’Études Spécialisées) de gynécologie. Ils doivent ensuite soutenir une thèse de recherche pour obtenir leur diplôme d’État de docteur en médecine et avoir le droit d’exercer.

Comment le gynécologue exerce-t-il son métier ?

Le gynécologue peut travailler dans un cabinet privé ou en milieu hospitalier.

Un gynécologue-obstétricien assure principalement le suivi des grossesses de ses patientes ainsi que les accouchements et suites de couches.

Un gynécologue médical (non-obstétricien) reçoit ses patientes en consultation. Il prend note de la raison de leur venue, écoute leurs questions et consulte les résultats des examens éventuellement pratiqués en amont. 

Lors de l’examen, il procède à la palpation de l’abdomen et des seins à la recherche d’une grosseur puis il effectue un toucher vaginal. Suivant l’âge de la patiente et le motif de la visite, il peut être amené à insérer un spéculum dans le vagin pour en vérifier l’aspect et, éventuellement, procéder à des prélèvements.

Le gynécologue est l’interlocuteur privilégié de la femme en ce qui concerne son intimité. Il est important de choisir un professionnel avec lequel vous vous sentez à l’aise et en confiance.

Voir les annonces médicales pour Gynécologue

Candidat à des remplacements ?

Inscrivez-vous gratuitement dès aujourd'hui et recevez automatiquement des propositions de remplacements.

Créer mon profil Candidat