Chirurgien Vasculaire - Définition et quand le consulter

La chirurgie vasculaire est la spécialité médicale qui traite les affections liées à tous les vaisseaux de l’organisme, excepté les vaisseaux situés à l’intérieur du coeur et du crâne. Le chirurgien vasculaire prend donc en charge l’ensemble des pathologies qui peuvent toucher les artères et les veines. Quels sont les motifs de consultation les plus courants ? Quand faut-il prendre rendez-vous ? Faisons le point.

Quelles pathologie le chirurgien vasculaire traite-t-il ?

Les artères sont les vaisseaux qui distribuent le sang dans l’organisme à partir du coeur. Toutes les artères apportent du sang chargé en oxygène aux différents organes, excepté les artères pulmonaires qui transportent le sang pauvre en oxygène vers les poumons. 

Les veines, quant à elles, font remonter le sang des différents tissus vers le coeur, y compris les veines pulmonaires, qui transportent alors le sang riche en oxygène depuis poumons vers le coeur.

Les vaisseaux étant répartis dans l’ensemble du corps, le champ d’action du chirurgien vasculaire est vaste : 

  • le cou ;
  • le thorax ;
  • les membres supérieurs ;
  • les membres inférieurs.

Les affections les plus couramment prises en charge sont les suivantes :

  • L’anévrisme : c’est une dilatation localisée d’une artère (rarement d’une veine) due à un manque d’élasticité de sa paroi. Ainsi fragilisée, la paroi risque de finir par se rompre et provoquer une hémorragie : c’est la rupture d’anévrisme.
  • L’athérome : dépôt progressif et localisé de différents éléments (graisse, calcaire, fibres) sur la paroi interne d’une artère entraînant le rétrécissement de son diamètre. Cette pathologie est appelée athérosclérose. Le risque majeur réside dans le fait que les dépôts s’accumulent dans le temps et finissent par entraver la circulation sanguine.
  • La thrombose veineuse (ou phlébite) : obstruction d’une veine par un caillot sanguin (thrombus). La plupart du temps, la thrombose se situe au niveau des membres inférieurs. La phlébite doit être prise en charge très rapidement afin d’éviter que le caillot ne migre jusque dans les artères thoraciques et provoque une embolie pulmonaire.
  • Les varices : dilatations anormales des veines superficielles des membres inférieurs (les saphènes). Elles représentent la manifestation la plus courante de l’insuffisance veineuse. Non traitées, les varices peuvent entraîner diverses complications telles que l’ulcère variqueux ou la thrombose veineuse superficielle.

Quand faut-il consulter un chirurgien vasculaire ?

Pour que la consultation chez le chirurgien vasculaire soit prise en charge par l’assurance maladie, il est essentiel de respecter le parcours de soins. La plupart du temps, c’est le médecin traitant qui oriente son patient vers le spécialiste après lui avoir fait passer divers examens complémentaires (échographie, IRM, scanner, angioscanner, écho-Doppler, etc.).

Il existe différents facteurs qui augmentent le risque de développer une pathologie vasculaire :

  • l’âge (les personnes âgées sont plus touchées que les jeunes) ;
  • le tabagisme ;
  • l’hypertension ;
  • le diabète ;
  • la sédentarité ;
  • le surpoids.

Comment travaille le chirurgien vasculaire ?

Le chirurgien vasculaire peut exercer au sein d’une clinique ou d’un hôpital.

Il divise son temps entre son cabinet de consultation et le bloc opératoire. Pour traiter les pathologies nécessitant une intervention au bloc opératoire, le spécialiste pratique deux types de chirurgie, selon les besoins :

  • la chirurgie conventionnelle au cours de laquelle les vaisseaux sont ouverts ;
  • la chirurgie endo-vasculaire qui consiste à introduire des dispositifs à l’intérieur des vaisseaux afin de rétablir une circulation normale (angioplastie, pose de stents, etc.).

Comment devenir chirurgien vasculaire ?

Pour devenir chirurgien vasculaire, il faut réaliser 14 ans d’études de médecine, dont les grandes étapes sont les suivantes :

  • La première année commune aux études de médecine (P.A.C.E.S.).
  • L’externat, pendant lequel le temps de l’étudiant est partagé entre les enseignements à la faculté et des stages hospitaliers.
  • Les Épreuves Classantes Nationales (E.C.N.) de fin de 6ème année qui offrent aux étudiants la possibilité de choisir leur spécialité, en fonction de leur classement.
  • L’internat de chirurgie (5 ans).
  • Obtention d’un Diplôme d’Études Spécialisées (D.E.S.) de chirurgie.
  • Choix de la spécialité complémentaire de chirurgie vasculaire (3 années d’études supplémentaires).
  • Obtention du Diplôme d’Études Spécialisées Complémentaires (D.E.S.C.) de chirurgie vasculaire.
  • Soutenance d’une thèse.
  • Obtention du Diplôme d’État de docteur en médecine qui donne le droit au chirurgien d’exercer son métier.
Voir les annonces médicales pour Chirurgien Vasculaire

Candidat à des remplacements ?

Inscrivez-vous gratuitement dès aujourd'hui et recevez automatiquement des propositions de remplacements.

Créer mon profil Candidat