Chirurgien Oral-Stomatologue - Définition et quand le consulter

La chirurgie orale ou odonto-stomatologie est la science qui traite les affections liées aux mâchoires et aux tissus attenants. Quel est le rôle du chirurgien oral ? Quand faut-il consulter ? Tour d’horizon de cette spécialité médicale encore méconnue.

Quelles pathologies le chirurgien oral prend-il en charge ?

Créée en 2011, la chirurgie orale est une spécialité médicale récente. Elle remplace désormais la stomatologie qui n’est plus enseignée qu’en complément dans le cursus de chirurgie maxillo-faciale. 

Quelques définitions pour bien comprendre la différence entre ces spécialités :

  • Chirurgie maxillo-faciale : spécialité médico-chirurgicale s’intéressant aux pathologies de la tête (crâne, mâchoires, bouche, face). Le chirurgien maxillo-facial prend en charge les malformations congénitales ainsi que les affections d’origine traumatique et tumorale. Il pratique également la chirurgie reconstructrice.
  • Stomatologie : cette science n’est plus étudiée en tant que spécialité à part entière. Couvrant l’étude de la sphère oro-faciale (bouche, dents, visage), elle fait désormais partie intégrante des compétences du chirurgien maxillo-facial. 
  • Chirurgie orale : spécialité médico-chirurgicale qui s’intéresse aux maladies des mâchoires et des tissus adjacents (bouche, visage, glandes salivaires).

Le chirurgien oral prend donc en charge toutes les pathologies liées aux :

  • dents ;
  • gencives ;
  • alvéoles dentaires ;
  • os maxillaires ;
  • muqueuses buccales ;
  • appareil manducateur (préhension, mastication, insalivation, ventilation, déglutition) ;
  • glandes salivaires ;
  • canaux de communications bucco-sinusiennes et bucco-nasales.

Ses domaines d’intervention sont variés tant sur le plan médical que chirurgical. Nous pouvons notamment citer :

  • les avulsions dentaires (extractions) simples ou complexes ;
  • les ablations de kystes ;
  • les chirurgies de tumeurs bénignes ;
  • les chirurgies pré-implantaires ;
  • le traitement des lithiases salivaires ;
  • la dermatologie orale ;
  • les douleurs faciales ;
  • la traumatologie des maxillaires, des bases mandibulaires et des dents ;
  • le dépistage des cancers buccaux, maxillaires et mandibulaires ;
  • etc.

Le chirurgien oral travaille en collaboration avec les chirurgiens dentistes, médecins généralistes et orthodontistes de son secteur.

Pourquoi consulter un chirurgien oral ?

C’est généralement le dentiste, l'orthodontiste ou le médecin généraliste qui envoie son patient chez le chirurgien oral. Pour que votre consultation soit prise en charge, il convient de respecter le parcours de soins coordonné. Vous devrez donc être muni d’une ordonnance le jour de votre rendez-vous.

Les motifs de consultation les plus courants sont :

  • l’extraction d’une ou plusieurs dents de sagesse ;
  • l’extraction délicate d’une autre dent (dent incluse, dent ayant poussé vers la joue ou dans le palais, par exemple) ;
  • l’extraction de kystes ;
  • l’ablation de tumeurs ;
  • la chirurgie implantaire.

Certains actes peuvent être réalisés sous anesthésie loco-régionale, directement dans le cabinet du chirurgien oral. D’autres actes nécessitent une anesthésie générale. Ils sont alors réalisés dans un bloc opératoire. Selon la pathologie traitée, le patient peut-être hospitalisé en ambulatoire (une journée) ou devoir rester en surveillance à l’hôpital une ou plusieurs nuits.

Comment le chirurgien oral exerce-t-il ?

Le chirurgien oral peut travailler en cabinet privé, au sein d’un centre hospitalier ou exercer une activité mixte libérale et hospitalière.

Ses journées sont rythmées par ses consultations et ses actes techniques.

Comment devenir chirurgien oral ?

Un chirurgien oral peut avoir une formation initiale de médecin ou d’odontologiste.

Le médecin a suivi un cursus médical de 6 ans à la faculté de médecine (dont la première année commune aux études de médecine, ou PACES). À l’issue de sa 6ème année, il a passé les épreuves classantes nationales (ECN) puis s’est orienté vers la spécialité de chirurgie orale. 

Pour obtenir son diplôme d’études spécialisées (DES) de chirurgie orale, le spécialiste étudie quatre années supplémentaires à l’hôpital. On dit alors qu’il réalise son internat. Celui-ci est composé de trois parties : une formation théorique complémentaire d’odontologie, une formation théorique de chirurgie orale et une formation pratique.

S’il est issu d’un cursus odontologique, le spécialiste a validé son concours d’accès à l’internat d’odontologie après cinq années d’études. Comme pour le médecin, l’internat dure ensuite quatre ans. Il est composé d’une formation théorique complémentaire en médecine puis d’une formation théorique de chirurgie orale et d’une formation pratique.

Voir les annonces médicales pour Chirurgien Oral-Stomatologue

Candidat à des remplacements ?

Inscrivez-vous gratuitement dès aujourd'hui et recevez automatiquement des propositions de remplacements.

Créer mon profil Candidat